100_1198
Laptop

TRAVAILLER À ACTION SAINT-FRANÇOIS

2011 216

TRAVAIL DE TERRAIN

TRAVAIL TERRAIN RELIÉ AUX NETTOYAGES DE COURS D’EAU – COORDONNATEUR

Action Saint-François réalise entre 20 et 30 opérations de nettoyage de cours d’eau chaque année. Le travail consiste à retirer des cours d’eau les différentes matières résiduelles qui s’y trouvent. Pneu, verre, métal, bois, plastique sont les principales matières qui peuvent être recyclés, le reste de ce que nous trouvons est irrécupérable.

Pour accomplir toutes les tâches reliées aux activités de nettoyage, l’organisme a besoin d’une personne responsable de coordonner (coordonnateur) toutes les étapes pour la réussite du nettoyage d’un site proche d’un cours d’eau. En gros il s’agit de:

  • Chercher des sites pouvant contenir des matières résiduelles à évacuer.
  • Contacter les municipalités.
  • Faire les visites des sites
  • Évaluer la quantité de matière à retirer des cours d’eau.
  • Planifier des activités de nettoyage.
  • Appeler des bénévoles.
  • Superviser les activités de nettoyage planifiées.
  • Transporter les matières résiduelles aux endroits appropriés.
  • Faire connaitre les résultats des récoltes dans les réseaux sociaux et autres médias.
  • Chercher du financement pour préparer les prochaines activités.

Outre le coordonnateur, un assistant-coordonnateur est nécessaire pour l’allègement du travail à réaliser et la sécurité. Un assistant peut faire tout ce qu’un coordonnateur fait et il peut le remplacer si nécessaire, sans toutefois être le premier responsable auprès des bénévoles et des autorités municipales.

Un des points les plus important est le dernier, car sans financement il n’y a pas d’activités de nettoyage. Il faut donc consacrer du temps pour trouver du financement et réussir à convaincre la population, les institutions, les entreprises privés, les municipalités et les gouvernements d’investir dans les activités de nettoyage de cours d’eau. Tout le monde est responsable de la qualité de l’eau et tout le monde en est dépendant.

TRAVAIL TERRAIN RELIÉ AUX PLANTATIONS – COORDONNATEUR

L’organisme plante de nombreux végétaux dans le but de stabiliser les rives, mais ces actions de végétalisation ont beaucoup d’autres avantages comme capter le CO2, créer des écosystèmes qui permettent à de nombreuses espèces de se trouver un abri ainsi que des ressources alimentaires.

Comme pour les activités de nettoyage,  Action Saint-François a besoin d’un coordonnateur et d’un assistant-coordonnateur pour réaliser toutes les étapes d’une plantation réussie. Voici les principales tâches reliées aux plantations:

  • Informer la population (publicité) des services qu’Action Saint-François peut offrir en matière de végétalisation des rives.
  • Trouver des clients qui ont besoin de travaux de végétalisation.
  • Planifier une visite des lieux et informer le propriétaire des lieux des coûts encourus par la visite et le futur contrat de végétalisation.
  • Faire les visites des terrains à végétaliser.
  • Proposer un plan de végétalisation au propriétaire des lieux.
  • Signer le contrat de plantation.
  • Planifier une activité de plantation avec le propriétaire.
  • Réaliser le plan et déterminer le nombre et les espèces de végétaux à acheter.
  • Acheter les végétaux.
  • Réaliser l’activité de plantation.
  • Faire une vérification de la réussite de la plantation (revisite des lieux quelques mois plus tard) selon une entente entre Action Saint-François et le propriétaire.
  • Chercher du financement pour la réalisation d’autres plantation, chercher d’autres clients.

En plus du coordonnateur et de son assistant, il est nécessaire d’engager des planteurs étant donné le nombre de tâches répétitives à faire. Des bénévoles peuvent aussi donner un coup de main pour la plantation, le transport des plantes et des outils.

TRAVAIL DE BUREAU

TRAVAIL DE BUREAU RELIÉ AUX TRAVAUX TERRAIN – COORDONNATEUR

De nombreux projets de travail terrain demandent une préparation au bureau de l’organisme.

L’idéation: C’est-à dire la réflexion qui entoure la création d’un projet est une étape très importante pour sa réalisation. Il faut se poser les questions qui vont déterminer si une idée pourra aboutir  de façon concrète. Action Saint-François a t-elle les moyens financiers et techniques de la réaliser? Existe t-elle déjà ailleurs? Etc.

La recherche de financement: Une fois que le projet a reçu l’aval du conseil d’administration et que les dépenses qui y sont reliées ont été estimées, il faut trouver le financement nécessaire pour sa réalisation.

La recherche de fournisseurs: Que ça soit pour les nettoyages de cours d’eau ou pour les plantations, Action Saint-François a besoin de trouver des matériaux, (outils, plantes, etc.) pour la réalisation de ses activités terrain. La personne responsable de la planification des activités terrain devra prévoir à l’avance l’achat des matériaux nécessaires.

La planification: La planification des activités terrain est très importante, car elle détermine la fréquence des publications médiatiques qui y sont reliées, la recherche de participants (bénévoles ou employés) et le calendrier des tâches. Il faut aussi tenir compte des temps de l’année quand se dérouleront les activités, c’est-à-dire considérer les jours fériés, les vacances de l’été et les saisons en fonction des intempéries.

La communication médiatique: Action Saint-François a été créé pour que les citoyens puissent agir concrètement pour la protection de l’environnement. Les activités terrain sont une occasion idéale pour des individus puissent s’investir. Il est donc primordial de faire savoir à la population quand ces activités auront lieu. La communication dans les médias est donc très importante.

TRAVAIL DE BUREAU RELIÉ À LA COMMUNICATION – AGENT DE COMMUNICATION

 
Action Saint-François a besoin de se faire connaitre et se faire apprécier. C’est par le travail de communication que l’organisme acquière une image positive d’organisme environnemental concret et bienfaisant. C’est aussi par cette image que les municipalités, les entreprises et les individus ont le désir de faire affaire avec Action Saint-François. Il faut donc montrer ce que nous sommes et ce que nous faisons en contactant les citoyens par toutes sortes de médias possibles. Ce travail est l’affaire de l’agent de communication.
 
Voici quelques tâches que l’agent de communication doit réaliser pour faire connaitre l’organisme de façon efficace.
 
  • Faire connaitre les réalisations de l’organisme dans les médias sociaux – Facebook, Twitter, Instagram, etc. de même que dans les médias traditionnels tel que la radio, la télévision, et les journaux.
  • Communiquer avec les membres de l’organisme par l’intermédiaire de l’Infolettre.
  • S’occuper de la visibilité des activités (affiches, dépliants, etc.) d’éducation tel que les conférences à Prop’EAU, le Salon de la Nature et les ateliers dans les écoles.
  • Faire la promotion des actions terrain (nettoyage de cours d’eau et plantation) de l’organisme en créant de la publicité dans les différents médias.
  • Faire la promotion de la mission de l’organisme en faisant connaitre la campagne d’éco- sociofinancement.
  • Veiller à publier l’information de nos activités dans les médias de la ville de Sherbrooke: Plates-formes Internet, bottin des organismes, calendrier des activités et panneaux électroniques de la ville.
  • Communiquer l’information par l’intermédiaire du réseau le Collectif en environnement de Sherbrooke en lien avec le Conseil régional de l’Estrie.
  • Etc.

TRAVAIL DE BUREAU RELIÉ AUX TÂCHES DE GESTION DE L’ORGANISME – DIRECTEUR GÉNÉRAL

Chaque organisme à but non lucratif a des tâches différentes pour le poste de directeur général. À Action Saint-François les tâches sont aussi variées et elles peuvent changer d’une année à l’autre, tout dépend des projets en cours et des employés qui vont aider le directeur général. Voici quelques tâches que le directeur général doit réaliser pour assurer le bon fonctionnement de l’organisme.

  • Le directeur général a pour mission de veiller à la bonne marche de l’organisme. Il est là pour assurer la réalisation de sa mission. Il voit à l’aboutissement des projets qui ont été retenus par le conseil d’administration et l’assemblée générale des membres.
  • Il est le lien entre les employés et le conseil d’administration et il doit rendre compte à ce dernier de l’état de la situation générale.
  • Il est le lien entre l’organisme et les instances extérieures avec lesquelles Action Saint-François fait affaire, tel que les gouvernements, les municipalités, les entreprises, les autres organismes sans but lucratif et les membres de l’organisme.
  • Il est aussi le représentant de l’organisme auprès des médias. C’est lui qui présente les conférences de presse et qui communique les informations publiques.
  • Il veille à la bonne gestion des finances de l’organisme.
  • Il supervise les employés et les bénévoles dans leurs tâches spécifiques. Il veille aussi aux bonnes relations entre individu et s’assure d’une bonne ambiance dans toutes les sphères de travail de l’organisme.
  •  Il s’assure que toutes les tâches des autres postes sont exécutées. Il rencontre périodiquement les autres employés pour voir avec eux l’avancement des projets.
  • Il stimule la réalisation de projets en réfléchissant à l’avenir de l’organisme et en extrapolant des idées qui garde Action Saint-François dans l’air du temps.

 

TRAVAIL DE BUREAU RELIÉ AU FINANCEMENT DE L’ORGANISME – RESPONSABLE DU FINANCEMENT

Comme on dit, pas d’argent pas d’agrément.

Le responsable du financement doit trouver le financement nécessaire pour les différentes activités de l’organisme et il doit veiller à ce que les prévisions budgétaires prévues soit respectées.

Il doit aussi travailler conjointement avec le trésorier du conseil d’administration pour leur faire connaitre les états financiers.

La recherche de financement est multidirectionnelle, elle est relié à la connaissance des  ressources financières du responsable du financement. Il faut donc que ce dernier explore, fouille, s’informe pour connaitre ce qui existe. Il faut aussi qu’il trouve du financement le plus spécifique possible pour certains projets, et pour d’autres il doit explorer dans des zones inhabituelles.

Voici plusieurs sources de financement pour lesquelles Action Saint-François a déjà bénéficié.

  • Des subventions gouvernementales provinciales et fédérales.
  • Des contrats de plantations et de nettoyages avec des entreprises privées, des municipalités et des individus.
  • Des dons et des adhésions comme membre venants d’individus, d’entreprises, de municipalités, d’OBNL et d’institutions financières ou religieuses.
  • Des campagnes de sociofinancement.
  • Des ventes de métaux, de plantes et de t-shirts.

Il existe bien d’autres types de sources financières et c’est le travail du responsable du financement de les trouver.

TRAVAIL DE BUREAU RELIÉ À L’ÉCO-ÉDUCATION – RESPONSABLE DES ACTIVITÉS D’ÉDUCATION

 

 

TRAVAIL DE BUREAU RELIÉ AU FINANCEMENT DE L’ORGANISME – RECRUTEUR

 

Fermer le menu